DISPOSITIF D’ACCOMPAGNEMENT INDIVIDUALISÉ À L’EMPLOI

CONTEXTE DE LA MISSION

La loi n°2003-1200 du 18 décembre 2003 portant décentralisation du RMI et créant un Revenu Minimum d’Activité a fondamentalement modifié la définition et l’appréhension de la politique d’insertion. Ainsi, entrée en vigueur dès le 1er janvier 2004, elle a transféré aux seuls Conseils Généraux la responsabilité de ce dispositif de solidarité nationale. Le Conseil Général des Bouches du Rhône a engagé une action volontariste de sa politique d’insertion visant à inscrire les bénéficiaires dans une dynamique d’emploi durable en ligne avec leurs parcours d’insertion sociale et professionnelle. Pour cela, des Accompagnateurs à l’Emploi sont nommés. Ils apportent un appui technique et pédagogique aux bénéficiaires dont ils ont en charge le Diagnostic et l’Accompagnement afin de co-construire un parcours d’insertion professionnelle favorisant leur accès à l’emploi

OBJECTIFS

La fonction d’Accompagnement à l’emploi a pour objet la construction, le suivi de parcours d’insertion individualisé, prenant en compte la globalité des difficultés personnelles et professionnelles des publics afin de les préparer à l’emploi et leur permettre de l’occuper durablement. Cet accompagnement ce poursuit jusqu’à la consolidation dans l’emploi du bénéficiaire par des étapes de parcours contractualisées.

PUBLIC

Il s’agit de personnes volontaires pour trouver, ou retrouver un emploi, mais confrontées à de multiples difficultés périphérique (sociales, personnelles, santé, risque d’exclusion du marché du travail…) d’accès à l’emploi. Les personnes prioritaires sont :

► Celles ayant un faible niveau de qualification
► Celles sans expérience professionnelle ou sans emploi stable depuis plus d’un an
► Celles rencontrant une problématique d’orientation ou de re-qualification professionnelle
► Celles cumulant plusieurs difficultés d’accès à l’emploi

Les missions et les fonctions de l’accompagnateur sont :

► L’identification des problématiques d’accès à l’emploi
► Formalisation d’un Contrat d’Insertion Délégué à l’Emploi
► Définit un plan de retour à l’emploi
► Identifie les partenaires du territoire, les personnes ressources disposant des moyens de soutenir le bénéficiaire
► Définit des étapes de parcours (actions de préparation, de formation, mise en contact avec des entreprises…)
► Le suivi dans l’emploi

DURÉE ET DÉROULEMENT

Le parcours est envisagé sur une durée maximale de 18 mois. Le bénéficiaire rencontre son Accompagnateur à l’emploi aussi souvent que de nécessaire.